La Baie des Veys et son environnement au temps de Gilles de Gouberville par Pierre Brunet et Benoît Canu. Comment circulait-on jadis entre le Cotentin et le reste de la Normandie ?

Quels étaient les seuils naturels, pas, et passages permettant, depuis la presqu’île, de rejoindre Bayeux, Caen ou Rouen, et comment les franchissait-on ? En ce domaine comme pour bien d’autres aspects des activités humaines à l’époque de la Renaissance, Gilles de Gouberville nous livre, dans son journal des « Mises et Receptes », de précieuses réponses. Consacrée à l’une des particularités géographiques qui a longtemps déterminé l’identité semi-insulaire de notre territoire, cette étude nous éclaire tout aussi magistralement sur les rituels d’un franchissement presque initiatique.

Cahier numéro 22

12,00 €Prix
  • Cahier de 32 pages brochés

    Disponible également en DVD (format pdf).

  • FRANCE : Livraison sous enveloppe A4 envoyé par la poste.

    INTERNATIONAL : Tarif " Livre et brochure " ou Tarif aérien.