Communiqué du 19 mars 2021

2021, année Gilles de Gouberville


 

A l’occasion de la sortie en librairie de la dernière édition corrigée du Journal de Gilles de Gouberville, le Comité Gilles de Gouberville, la Ville de Cherbourg-en-Cotentin, la Communauté d’Agglomération du Cotentin, le Département de la Manche, la Région Normandie et l’Andra présentent aux médias, le vendredi 19 mars 2021, les temps forts de l’année Gilles de Gouberville qui vont ponctuer la célébration du 500e anniversaire de la naissance du célèbre diariste.

Dès le début, le projet a reçu un soutien fort des collectivités territoriales. Ainsi, depuis un an déjà, la Communauté d’agglomération du Cotentin, qui a été la première à soutenir avec force cette commémoration, présente une rubrique dédiée à Gouberville dans son magazine Le Cotentin.

  • Qui était Gilles de Gouberville ?

En 1521 naissait Gilles Picot dont la destinée de petit seigneur local était de tomber dans l’oubli, mais son assiduité à écrire ses « Mises et receptes » a tout changé, car - au-delà de la comptabilité que l’on peut attendre d’un livre de raison - il y raconte, jour après jour, ses interactions avec ses contemporains du Cotentin. Vivant au Mesnil au Val, il est seigneur de Gouberville, visiteur assidu des marchés et des châteaux de Cherbourg et Valognes, se fournit en poisson et en huîtres à Barfleur ou Réville, prend régulièrement le chemin des grèves pour visiter sa sœur à Gréville. Avec le seigneur de Barneville, il va à la monstre de la noblesse à Coutances. Il exerce ses fonctions d’officier des Eaux et Forêts dans la forêt de Brix et salue avec déférence Madame d’Estouteville dans son château de Bricquebec.

 

Seul auteur de l’Ouest de la France ayant décrit le monde rural de la Renaissance, Gilles de Gouberville permet, grâce à son journal de s’immerger dans la vie quotidienne de cette époque charnière, de 1549 à 1562. En effet, si une impression de grande stabilité se dégage de l’ensemble, les évènements relatés traduisent aussi le bouillonnement et les fractures qui agitent la société au XVIe siècle.

Au fil de cette année anniversaire :


 

  • Des mots pour le lire…


 

  • La réédition imprimée du Journal​​

Cette édition du 500e anniversaire doit beaucoup aux travaux du professeur Marcel Roupsard qui a effectué un extraordinaire et minutieux travail de recoupements à partir des différentes transcriptions conservées aux Archives départementales de la Manche et des éditions du Journal des XIXe et XXe siècles. Le croisement de ces sources lui a permis d’apporter plus de 6 000 corrections et non des moindres. L’écriture de Gilles de Gouberville est souvent étonnante, mais toujours riche d’enseignements.

L’édition des trois volumes brochés, de belle facture, a été possible grâce au généreux soutien du Département de la Manche et à l’accompagnement scientifique des Archives départementales, Maison de l’histoire de la Manche.

Une édition en ligne de ce même texte sera proposée aux chercheurs et érudits sur le site de l’ATILF, laboratoire de recherche de l’Université de Lorraine et du CNRS.

    • Le carnet de voyage de Gouberville

Cet ouvrage illustré, publié par les éditions Heimdal, propose aux lecteurs de voyager dans les pas de Gilles de Gouberville, à travers le Cotentin du XVIe siècle.

Ce Voyage en Cotentin avec Gilles de Gouberville présente tout autant les paysages naturels et habités que les architectures et le cadre de vie de ce petit seigneur de la Renaissance. Il permet ainsi de s’imprégner de façon vivante et très sensible des paysages, de la vie et des usages de cette époque. Il importait donc de restituer au mieux l’environnement dans lequel Gilles vivait et se déplaçait. Pour ce faire, le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin a fait appel au talentueux illustrateur et auteur de bandes dessinées Kévin Bazot et a assuré le suivi artistique et scientifique de cette publication.

  • Des mots pour le dire…

Tout au long de l’année, de nombreuses animations festives sont prévues dans les pas de Gilles de Gouberville.

  • Une création théâtrale

Les fondateurs du Théâtre en Partance, Valérie Aubert et Samir Siad, ont fait un choix audacieux, mais très prometteur, à savoir celui de mettre en scène les temps forts du Journal en articulant les événements par des saynètes et autant de tableaux animés, vifs et colorés dans une pièce intitulée humoristiquement Je ne bougé de céans, en référence à une mention récurrente dans le Journal.

Il s’agit d’apporter au public une vision humaine et un témoignage de la vie quotidienne dans le Cotentin et la Normandie de la Renaissance.

La Première est prévue les 16 et 17 juillet 2021 à l’hôtel-Dieu de Valognes.

Cette initiative est réalisée avec le soutien financier de la Région Normandie, dans le cadre de son dispositif Patrimoine en création(s), en partenariat avec le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin. Dans ce contexte, la compagnie mène depuis 2020 de nombreuses actions pour permettre aux habitants du territoire de s’approprier ce patrimoine immatériel qu’est le Journal.

    • Des rendez-vous dans le Clos du Cotentin

Avec tout un programme de visites guidées et de conférences concocté par le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin : à St-Sauveur-le-Vicomte le 27 mai, à Bricquebec les 11 et 22 juillet, à Valognes les 18 juillet et 19 août.

Une série de conférences sur Gilles de Gouberville et la Renaissance prévue au château des Ravalet sera également disponible en visioconférence tant sur le site du Comité que sur la plate-forme YouTube.

 

 

    • Des expositions

Tout d’abord, du 12 juin au 19 septembre 2021, un voyage dans la vie quotidienne de la Renaissance, sera proposé au château des Ravalet - pour lequel Gouberville a fourni poutres et chaux - grâce à une exposition festive A table avec Gilles de Gouberville ! Réalisée en partenariat avec la Ville de Cherbourg-en-Cotentin et le musée Connaissance du Cotentin, cette exposition a pour objectif de présenter la convivialité qui régnait dans la demeure de Gilles de Gouberville, au Mesnil-au-Val. Elle sera agrémentée d’objets, meubles et documents issus de collections privées et publiques.

De même, à Valognes, les superbes compositions de Kévin Bazot, illustrateur du carnet de voyage, seront exposées à la médiathèque Julien de Laillier, du 1er juin au 30 septembre, en partenariat avec le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin. A cette occasion, les trésors de la Renaissance du fonds ancien de la médiathèque et des collections municipales nous inviteront aussi à une belle balade dans le temps et dans l’espace.

De plus, une exposition multi sites, installée dans une dizaine de communes, présentera en extérieur un triptyque grand format des dessins de Kévin Bazot en relation avec le lieu choisi, ce qui permettra à tout un chacun d’effectuer son tour du Cotentin, dans les pas de Gouberville.

A noter aussi que, de juillet à novembre, le centre de stockage de l’Andra proposera dans son bâtiment d’accueil de Digulleville, une exposition complémentaire liée à l’héritage de Gouberville : 500 ans de transmission de la Mémoire avec Gilles de Gouberville. En effet, la conservation et la transmission de la mémoire sont des sujets majeurs pour lesquels l’Andra est très impliquée.

 

    • Des activités pédagogiques

Le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin élabore à destination des groupes scolaires et périscolaires un programme éducatif se déclinant sous forme de visites guidées, ateliers ou conférences. La troupe du théâtre proposera dans le même temps des interventions et ateliers au sein de plusieurs écoles et collèges du département, l’ambition étant de familiariser les jeunes avec la culture ancestrale de la Normandie, sa langue, ses savoir-faire ainsi que son patrimoine.

 

 

    • Sans oublier le sport favori de Gilles de Gouberville

Ainsi, la Fédération des sports et jeux normands a inscrit à son programme une finale de choule dédiée à Gilles de Gouberville.

Toutes les manifestations prévues se dérouleront dans le strict respect des règles sanitaires en vigueur.

Assos amies      

 Comité Gilles de Gouberville – Manoir de Dur-Ecu, Urville-Nacqueville – 50460 La Hague, France

contact@gouberville.asso.fr