Le Journal en ligne

L’ATILF effectue un travail remarquable qui est présenté sur le site : atilf.fr

Une collaboration avec le Comité a permis de mettre en ligne le Journal de Gilles de Gouberville. Pour l’instant seules les années 1553-1562 sont consultables, mais les années 1549-1562 devraient être rajoutées cette année.

Il est adapté à tout ordinateur de bureau ou portable, sur tablette ou smartphone.

Après avoir éventuellement cliqué sur « Entrer dans le texte » le site propose différents onglets comme ce qui suit :

ongletsAtilf.JPG

Les visiteurs du site, chercheurs comme lecteurs occasionnels, peuvent donc utiliser ses très riches fonctionnalités en naviguant dans les onglets du menu.

Bienvenue est une présentation du projet,

Présentation du texte vous permettra de lire l'introduction de Marcel Roupsard au tome I de cette édition

Corrections vous permettra de lire l'introduction de Marcel Roupsard au tome II de cette édition

Traitement informatique présente l’introduction de Philippe René-Bazin au tome II.

Fonctionnalités présente les meilleures façons d’utiliser le site

 

L’onglet Texte

Le Texte est présenté mois par mois, dans ses différentes variantes :

Be ou By le contenu des éditions du XIXe et XX siècle de Beaurepaire et de Blangy,

BeLC ce contenu corrigé selon les notes de Le Cacheux,

BLG le précédent avec correction du code en lettres grecques par Marcel Roupsard

BLGR est la version figurant dans cette édition imprimée, incorporant l’ensemble des corrections de Marcel Roupsard.

Les notes se lisent en cliquant sur les numéros de notes en indice. Outre les notes figurant dans cette édition elles comprennent les notes de source justifiant les changements.

Un clic sur un mot donne la catégorie grammaticale et renvoie pour le sens au DMF, ainsi qu’au lexique goubervillien. On accède également à toutes les occurrences du lemme et à un concordancier permettant de rechercher deux termes qui sont utilisés à peu de mots d’intervalle.

 

L’onglet Formes

Il permet de saisir une forme de mot, de visualiser toutes les occurrences, et d’utiliser un concordancier.

 

L’onglet Lemmes

Il fonctionne sur le même principe et renvoie aux différentes formes du lemme.

Exemple d’application : On s’intéresse à l’industrie du verre et l’on veut vérifier que Gouberville écrit voyrre dans le sens de verre.

L’onglet Formes renvoie effectivement au lemme verre.

L’onglet Lemme donne, pour verre, toutes les formes présentes dans le journal : verre verres voyerre voyerres voyre voyrre voyrres

 

Les recherches de noms propres renvoient aux occurrences, mais uniquement pour les formes identiques et non les variantes. Ces dernières sont données dans le Dictionnaire des personnes citées en annexe de cette édition.

 

L’onglet Lexique

Il présente les termes spécifiquement goubervilliens, qu’ils soient inconnus dans le DMF, qu’ils représentent une forme nouvelle d’un des lemmes du DMF ou encore que leur sens soit différent de celui du DMF.

 

 

Le Dictionnaire du Moyen Français (DMF)

Les lecteurs du Journal seront particulièrement intéressés par la version en ligne du Dictionnaire du Moyen Français.
Le DMF est le dictionnaire de référence pour la langue française des années 1330-1500. Gouberville est donc « hors DMF » mais sa langue est largement celle de ce dictionnaire